Mercredi dernier, Konami a publié un premier trailer plutôt court dans lequel sont présentées plusieurs nouveautés importantes du prochain nous de la licence PES. Ce trailer en montrant peu, il m'a semblé intéressant de faire un tour d'horizon des nouveautés mises en avant et de vous partager mes interrogations après avoir visionné plusieurs fois la vidéo.



Une date de sortie avancée

Tout d'abord, Konami nous a déjà confirmé la date de sortie du jeu pour le 30 aout, soit de mémoire 2 semaine en avance par rapport à l'édition précédente. Le jeu sera livré en deux exemplaires : une édition standard avec Coutinho comme nouvelle égérie et une édition légende avec D. Beckham en tête d'affiche, qui octroiera divers avantages et bonus en MyClub, comme c'était déjà le cas l'an dernier. Un choix de date aussi précoce peut soulever des questions. est-ce un choix marketing pour tenter de vendre plus de jeu ? Probablement ; en sortant PES 2019 avec un mois d'avance (en spéculant sans trop de risque sur la date de sortie de FIFA 19 pour fin septembre), Konami semble faire un pas vers une assomption de sa place de second jeu de foot du marché, ce qui serait positif pour l'évolution du jeu. En se rendant disponible en magasin avec un bon mois d'avance, PES fera probablement de l'oeil aux joueurs FIFA qui se paieront le luxe pour certains de s'offrir PES 2019 le temps d'attendre le concurrent, en guise d'alternative. A partir de là, plusieurs scénarios sont possibles et on peut imaginer qu'une minorité des joueurs FIFA seront séduits et choisiront de garder le jeu, tandis qu'une autre le revendra en échange de FIFA 19. Dans les deux cas, Konami s'en sort gagnant. Je n'exclus pas une réponse potentielle de EA, une semaine avant la sortie de FIFA 19, lançant une offre de réduction sur son jeu en échange de la revente de PES 2019, comme ce fut le cas l'an dernier avec l'enseigne Micromania. On peut aussi s'interroger sur la qualité du jeu avec un temps de développement réduit. Si l'on compare la qualité de la beta de PES 2018 avec le produit final, hormis quelques corrections de bug et ajustements techniques, les deux étaient relativement similaires. Il y a fort à parier que PES 2019 est déjà dans un état d'alpha bien avancé et que l'écart de 2 semaine n'imapctera pas la qualité du jeu. A titre personne, je me montrerait plus inquiet à la vue du trailer qui nous montre assez peu de choses sur les évolutions de gameplay, voir certaines assez alarmantes (niveau des gardiens ?). Il est encore un peu tôt pour juger de cet aspect cependant.


Des championnat "authentiques"

On sait que de nouveau championnats seront intégrés au jeu cette années. Le titre me laisse penser qu'ils seront totalement licenciés et que de nouveaux stades (de divers championnats) devraient faire leur apparition en plus grand nombre cette année. J'imagine que la question d'une conservation de l'UEFA s'est véritablement posée pour Konami qui aurait certainement pu conserver les droits. Si certains perçoivent la perte de cette licence comme un coup dur pour la série, je pense au contraire qu'il s'agit d'un choix professionnel et astucieux de la part de Konami pour pouvoir gratter de nouvelles licences en plus grand nombre (j'ai osé dire que Konami avait fait preuve de professionnalisme, gravez le sur votre mur de salon !). Et quand on voit ce que l'éditeur a choisi de faire de l'UEFA et de l'EURO 2016, on peut se dire que tout compte fait, c'est peut-être un mal pour un grand bien !


Mode MyClub repensé

J'ai conscience que ce mode fait l'objet de vives critiques depuis son apparition sur PES 2015 à la place de la Ligue Masters Online. Néanmoins, je continuerai de dire que si PES doit venir se poser en concurrent de FIFA, il doit absolument faire évoluer ce mode et s'inspirer de ce qui se fait de l'autre côté du mur. MyClub a réussi le pari de proposer un système à la fois semblable à FUT mais également différent. Cependant, certains aspect étaient bien trop mal pensés, notamment le système des recruteurs et méritait d'être retravaillé. Il est encore difficile de déterminer à quel point le mode a été refondu. Cependant, je retiens deux choses importantes. L'ajout de cartes de joueurs différentes et mise à jour au cours de l'année, leur offrant des attribut supplémentaire et des attributs revus à la hausse, ce qui n'est pas sans rappelé le système de carte Ultimate Team avec les "joueur de la semaine", "joueurs du moi", etc. Par ailleurs, je retiens l'intégration de la PES League sous forme de match hebdomadaire, équilibrés, avec un système de classement et de récompenses. OUI, JE DIS OUI ! PES commence à comprendre l'importance de l'aspect Esport ouvert à tous avec des mécanique de jeu qui poussent à jouer et rejouer. Ici encore, l'inspiration vient véritablement du mode FUT Champions de FIFA, intégré il y a maintenant 2 ans et qui cartonne tant sur Twitch. En conclusion, PES semble s'être inspiré fortement des atout de son concurrent en tentant de les adapter à son propre mode. 

La contrepartie, je le crains sera probablement un temps de développement revu à la baisse sur les autres modes de jeu. Attendez-vous donc à de faibles changements en ce qui concerne la Ligue Master, que je ne traiterai pas dans cet article au vu des faibles informations indiquées si ce n'est l'intégration de l'International Champions Cup et un système de transfert & de gestion du budget amélioré. Je pense malheureusement que l'équilibre des match par niveau d'équipe et l'apparition d'un vrai filtre manuel ne seront pas au programme (oui, là je suis passé en mode inquiet).


Des moments magi... Quoi ? Des améliorations de gameplay !

Alors là il est assez difficile de se projeter. Commençons par le plus simple, de nouveau traits techniques ont été ajoutés au jeu (11 pour être précis). Vous pourrez dorénavant voir des passes aveugles, des frappes flottantes ou plongeantes (voir vidéo ci-dessus), etc. Rien de transcendant mais de quoi diversifier un peu ce que l'on voit en jeu. On nous promet aussi une amélioration de la physique de balle (comme tous les ans) sur les dribbles notamment mais aussi et surtout sur les frappes. Alors là, j'ouvre mes yeux et mes oreilles et je m'interroge. Sur le papier ça fait plaisir de lire qu'ils ont "ajouté de nouvelles mécaniques de tirs avec des animations uniques et diverses". Ma crainte désormais c'est de savoir si on le ressentira bien en jeu et si ces variétés seront bien intégrées. J'attends des frappes écrasées, ratées, dévissées... Je suis assez pessimiste malgré tout car je crois surtout que ces variété offriront simplement de nouveaux types de frappes controlées et seront donc purement visuelles. J'espère me tromper ! Quoi qu'il en soit "Nous avons amélioré le mouvement du ballon pour qu’il soit plus naturel et varié. Désormais, la trajectoire du ballon dépend de la position du corps du tireur et de la manière dont il frappe. De plus, certaines situations donnent maintenant des résultats plus réalistes, comme la façon dont le ballon rebondit sur le corps du gardien ou lorsqu'il est contré par un défenseur.", j'aime lire ça, ne nous décevez pas Konami !

Un système de gestion de la fatigue totalement revu devrait faire son apparition. Elle sera visible en jeu en observant les réactions des joueurs et on nous promet un impact réel sur les performances du joueur. Je suis très hypé par cette nouveauté, et je suis plutôt optimiste sur son intégration. Je pense vraiment que FIFA aura un truc à copier sur PES pour l'année prochaine :)

Enfin, des remplacement rapide seront intégrés au jeu, c'est complètement pompé sur FIFA qui a intégré cette fonctionnalité l'an dernier. mais c'est très bien ! Encore une fois, Konami va chercher des choses qui marchent chez la concurrence. Il y a moyen de faire mieux que le concurrent à ce niveau, alors j'ai hâte également de voir ce que ça va pouvoir donner. En tout cas, je vous assure que c'est très agréable de ne pas avoir à mettre pause pour faire un changement !


Des amélioration visuelles

PES semble vouloir enterrer l'ère PS3/360 cette année et en a profité pour retravailler l'éclairage du jeu, peaufiner les textures du public et de la pelouse pour les rendre plus réalistes. On nous promet aussi une amélioration des réactions de la foule et l'intégration des matchs sous la neige (c'est pas trop tôt, comptez pas sur moi pour dire "merci") qui auront un impact sur le gameplay. Les filets doivent également faire l'objet d'une amélioration nette. Sur le trailer, c'est plutôt cool au repos, par contre avec un arrêt sur image ça fait peur au niveau de l'animation. Je pense que tout n'est pas au point encore. En tout cas, bien que ce soit un détail, il ne faut pas le négliger, encore plus lorsqu'il fait l'objet d'une demande assez massive de la communauté. C'est un élément visuel du terrain qui mérite un soin à la hauteur des autres éléments. Alors, je ne dis pas non. 


En conclusion, je dirai simplement que PES 2019 éveille ma curiosité, entre intérêt et inquiétude, mais j'ai envie de suivre assidûment les prochaines informations qui nous serons dévoilées. Et vous, qu'en pensez-vous ? Donnez votre avis à la suite :)